MSF poursuit ses opérations suite aux évacuations d’Alep Est

Vendredi 6 janvier 2017 — Le 26 décembre dernier, une équipe de MSF a débuté une évaluation des besoins de 9 villes et villages du Gouvernorat d’Idlib. Plusieurs organisations approvisionnent déjà du matériel médical dans la zone. Cependant, de forts besoins ont été identifiés en termes d’assistance médicale au sein de deux villages et plusieurs consultations ont déjà été effectuées dans l'un d'eux le 2 janvier. Celles-ci ont pu être réalisées grâce à l’envoi sur place de deux ambulances MSF. Comme dans d’autres villes, les pathologies les plus communément observées sont les infections respiratoires, gastrites et autres traumatismes musculaires et osseux.

Depuis le début de l’intervention, le 15 décembre dernier, les équipes de MSF ont distribué un total de 1328 kits non alimentaires (NFI) comprenant kits d’hygiène, sets de cuisines, kits d’Hiver, matelas, etc. aux personnes évacuées d’Alep-Est et accueillies dans le gouvernorat d’Idlib. De surcroit, 300 kits d’Hiver incluant matelas, couvertures et autres articles ont été distribués dans les différentes localités du gouvernorat où sont répartis les personnes évacuées d’Alep-Est et de la zone rurale au Nord de la ville. MSF soutient également différents hôpitaux par l’approvisionnement de cargos d’équipements médicaux et de médicaments, mais aussi une clinique mobile, un générateur, de l’essence et du matériel de transfusion sanguine et de soins maternels.

Par ailleurs, MSF assure un soutien à 23 dispositifs de santé (centres de santé, hôpitaux et unités de soins maternels/ pédiatriques) dans les gouvernorats d’Alep, Idlib ainsi qu’Hama à travers l’acheminement de médicaments, kits médicaux et de cash pour l’essence. Dans l’un des principaux hôpitaux de la région, MSF poursuit sa prise en charge des grands brûlés. L’équipe de MSF y accueille ainsi en salle d’urgence une moyenne de 150 patients par semaine, parmi lesquels environ 60% de grands brûlés.